A la découverte des Everglades // Vidéo et conseils pratiques

Anhinga Trail, Everglades, Florida

Outre notre tour les pieds dans le marécage, on a pu profiter d’une belle journée d’hiver à se promener dans le parc des Everglades, un immense marécage subtropical renfermant diverses écosystèmes. L’eau s’écoule tout doucement depuis le lac Okeechobee vers la baie de Floride, créant cette réserve d’étangs, marais et forêts luxuriantes, en gros ce n’est pas un marécage stagnant. Surtout réputé pour ses alligators, le parc a bien d’autres petites pépites sauvages à proposer… La fin du mois de décembre s’est avérée une période propice pour découvrir le parc, les marécages n’étant pas complètement à sec et les moustiques étant peu présents, on a pu profiter de la splendeur des paysages sans trop se gratouiller les jambes. Et voilà la vidéo de notre journée dans les Everglades, attention y’a du suspense…

  • 3 entrées au parc des Everglades. La plus connue et la plus touristique est l’entrée au nord-est, la plus proche de Miami. A partir de là une route traverse vers l’ouest, et elle a bien failli menacer la survie du parc en empêchant l’écoulement de l’eau (ainsi que le projet de construction d’un énorme aéroport dans les années 60 – heureusement tombé à l’eau – c’est le cas de le dire). Une autre entrée du parc se situe au nord-ouest, et elle permet de visiter aussi Big Cypress Park, sauvage et magnifique (dixit notre guide). Nous, on est passé par l’entrée sud et on a parcouru les 40 miles en voiture jusqu’à Flamingo, face à la baie de Floride. Le long de cette route, on a trouvé de nombreux points de vue et petits chemins de promenade. Dans tous les cas, comme pour tous les parcs nationaux, l’entrée est payante, c’est 10 $ par voiture.
  • Qu’est-ce qu’il y a à voir ? On n’est resté qu’une seule journée, dommage, ça aurait pu être sympa de rester un peu plus longtemps, et de revoir le parc de nuit par exemple. Il y a plus de choses à voir qu’il n’y paraît, et on peut se découvrir subitement une passion pour l’ornithologie ou la biologie, le tout à pieds, en kayak ou en vélo. En descendant le long de la route principale, on a croisé – sur seulement 40 miles de distance une grande variété des paysages et des écosytèmes des Everglades : une belle pinède, de la mangrove, des “dômes” de cyprès (là où on a fait notre “wet tour”), des prairies humides (wet grass), puis un estuaire marin. Bref, on se croirait dans un vrai cours de géographie grandeur nature.
  • Avec ou sans guide ? C’est possible de visiter une partie du parc sans guide : il y a des promenades bien indiquées, qui se font sur des pontons en bois, au-dessus des marécages. Ces promenades très accessibles peuvent durer de 10 minutes à 2 heures. Des qu’il s’agit d’aller un peu plus loin, de voir d’autre chose ou d’apprendre plein d’histoires sur le parc, c’est sûr que le guide apporte un vrai plus. Il y a beaucoup de visites thématiques gratuites organisées par des rangers, à rencontrer au Visitor Center. L’Anhinga Trail, située à l’entrée du parc, est une promenade d’une petite heure qui donne un bel aperçu du marécage et de sa faune et flore. Toutes cette série de photos a été prise le long de ce chemin :

Anhinga Trail, Everglades, Florida Anhinga Trail, Everglades, Florida - Alligators Anhinga Trail, Everglades, Florida - Héron Anhinga Trail, Everglades, Florida Anhinga Trail, Everglades, Florida - Anhinga

  • Et les moustiques ? Ce n’était pas la saison des moustiques (en gros, c’est pendant l’été qu’ils sévissent), mais on s’est tout de même couvert de spray répulsif. Le guide nous a raconté qu’un groupe s’était perdu en kayak, et a été retrouvé 12 heures plus tard, pendant la nuit, le corps boursouflé par les piqures. Ca sonne un peu comme une légende « urbaine » du marécage. De plus, à cause des moustiques, certains endroits du parc deviennent inaccessibles en plein été, alors que quelques rares orchidées fleurissent à ces époques de grande chaleur et d’humidité extrême. Personne ne s’aventure à aller les admirer. Légende urbaine de marécage BIS.
  • Est-ce que c’est dangereux ? La liste des animaux “dangereux” dans le parc est impressionnante : outre les alligators, on y trouve quelques crocodiles (un animal d’eau salée), les panthères de Floride, des lynx, des ours, des serpents… Depuis quelques années, on trouve aussi des pythons. Relâchés par accident dans le parc, ils ont pris d’assaut cet habitat dans lequel ils n’ont pas de prédateurs. Depuis, ils sont en surnombre. Un autre danger pour le promeneur n’est autre que le vautour, qui cause pas mal de dégradations aux voitures, en grignotant tout ce qui ressemble à du caoutchouc.

Anhinga Trail, Everglades, Florida - Wet Grass Anhinga Trail, Everglades, Florida - Bright Snake Trail Anhinga Trail, Everglades, Florida

  • Où dormir ? Notre hôtel était à Florida City (le nom fait rêver, la ville, en vrai, c’est de la banlieue pas très sympa), situé à quelques kilomètres de l’entrée sud du parc. Une copine nous avait recommmandé une auberge de jeunesse, c’est d’ailleurs là qu’on a trouvé notre guide pour le wet tour, ça avait l’air très roots comme endroit. Et pour ceux qui aiment camper, on peut planter sa tente dans le parc.
  • « Robert is here ». On n’a hélas pas eu le temps de s’arrêter dans ce stand de fruits et légumes locaux dont on nous a beaucoup vanté la qualité. Situé le long de la route de l’entrée sud, c’est un tout petit detour quand vous descendez vers les Keys… ou que vous rentrez dans le parc. Mais il faut faire la queue pour entrer, c’est plutôt fréquenté comme endroit !
  • Je veux faire du Air Boat ! Ces bateaux à moteurs très bruyants qui filent sur l’eau sont interdits dans le parc, si vous en faites, ce ne sera pas dans les Everglades mais plus au nord. Vous verrez quand même des alligators si c’est ça qui vous botte.

Florida Bay, Everglades Quelques liens et diverses recommandations : 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

22 Commentaires

  • Répondre 15 Jan 2013

    Pioute

    ouille ouille ouille j’aimerais pas mettre les pieds là dedans !! ^^

  • Ahah, c’est top! Bon, la petite promenade les pieds dans l’eau (avec musique très bien choisie), je ne sais pas si j’oserais. J’ai fait un tour des Everglades avec mon père à 6 ans, j’en garde très peu de souvenirs. A refaire, donc!

  • Super article :) Ça me rappelle de bien beaux souvenirs 😉

  • Répondre 15 Jan 2013

    Mathilde

    Ton article est super, et la musique de True Blood dans ta vidéo est complètement appropriée. 😉

    • Répondre 15 Jan 2013

      Mathilde

      Bienvenue sur le blog chère homonyme ! Dans quel coin des US es-tu ? J’ai pas trouvé l’info sur ton blog…
      A bientôt !
      (et oui, c’est bel et bien la musique de True Blood 😉

  • Répondre 15 Jan 2013

    Nadege@Miami

    Ahaha  »Robert is here » l’homme le plus célèbre de Miami juste après Lebron James :)

    Sinon la vidéo est très sympa mais qu’est ce qu’il vous a pris de mettre les pieds dans ces marécages, il doit y avoir 1000 pythons au mètre carré (au moins) dans cette zone !

  • Jalouse je suis: on n’a pas de panneaux « attention panthere/jaguar/whatever kind of big fluffy hungry cat »…
    Sinon, chapeau bas pour la balade les pieds dans l’eau, je crois que j’aurais un peu fremi. Yuk! Ne pas voir ou je mets les pieds dans l’eau :-(

    • Répondre 16 Jan 2013

      Mathilde

      Chère Grande Blonde, sache que l’eau du marécage est claire, et on voit ses pieds. Bon certes, à la fin de la file indienne, l’eau est léééégèrement troublée.
      Sympa le panneau panthère, très classe même, mais ça ne vaut pas ton panneau licorne ! ou pingouin…
      En tout cas, on a pensé à vous sur la promenade en voyant tous ces oiseaux, on s’est dit que ton cher et tendre se serait sûrement bien amusé à les prendre en photo.

  • Salut,

    J’attendais le prochain article sur votre voyage en Floride avec impatience!
    Les photos, la vidéo et les textes qui les accompagnent sont bien sympas. Les parcs américains sont drôlement bien organisés et permettent à tout le monde de découvrir la faune et la flore. Cela tranche avec l’approche qui est faite en France ou il existe surtout des guides « sportifs » et ou on peine à aménager certains endroits pour que tout le monde puissent en profiter.

    Merci,
    Mystinguett

    • Répondre 16 Jan 2013

      Mathilde

      Merci beaucoup ! Le prochain sera sur Miami… d’ici une bonne semaine !
      Dur dur de comparer les parcs nationaux américains aux parcs européens, pas la même démarche ni le même état d’esprit. C’est sûr que cette mise à disposition du public des ressources naturelles, comme si on était dans un parc d’attraction est tout à fait louable et super (pour le public du moins). Mais pas une raison suffisante pour dénigrer les parcs français à mon goût…

      • Loin de là l’idée de dénigrer les parcs français. Justement je trouve qu’il ne sont pas assez mis en valeur et « vendu » au grand public. L’équilibre n’est pas facile à trouvé entre lieu vierge comme le sont beaucoup de réserve en France et les parcs « d’attractions » aux US. Le financement de l’entretien de ces endroits fragiles ne peuvent plus dépendre uniquement du financement public. Le tourisme encadré peut être une très bonne solution pour aider à la préservation.
        A+,
        Mystinguett

  • Répondre 16 Jan 2013

    annouchka

    T’imagines pas comme tes billets me sont d’une grande aide car je prépare mon futur voyage en Floride pour le printemps ! Je n’ai pas encore mes dates car j’ai un déménagement à caler entre deux mais je note tous tes conseils très précieusement.

    Je suis pas sûre que mon coeur survive à la vision d’un pythion ! Brrrrrrr

    • Répondre 16 Jan 2013

      Mathilde

      Ravie que ça puisse te servir ! N’hésite pas à me demander des choses plus précises au besoin !

  • Répondre 16 Jan 2013

    elisafn

    Tu fais une guide excellente Mathilde!

  • Répondre 17 Jan 2013

    Sarah

    J’en ai des frissons rien que d’y penser…

  • Répondre 18 Jan 2013

    Fanny

    Olala Robert is here c’était délicieux, j’y ai dégusté un smoothie fraise key lime absolument délicieux, un pur bonheur

  • Répondre 17 Feb 2013

    APPEAR'S BLOG

    Oh des crocodiles !
    Ca a l’air chouette dis donc !

  • Répondre 3 Jan 2014

    Lili

    Chouette, des conseils ! Je prépare un voyage pour le printemps… Les everglades feront évidemment partie de notre trip… Les moustiques m’adorent :-/

  • Répondre 3 Jan 2014

    La Mawie

    Très complet cet article! Ca me rappelle de merveilleux souvenirs de voyage…

  • […] est payante, 10$ par voiture, valable pendant 7 jours. Pas de kayak ni de wet walk pour nous (la vidéo de Mathilde m’avait un peu refroidi je l’avoue), on a conduit jusqu’à Flamingo en […]

  • […] est payante, 10$ par voiture, valable pendant 7 jours. Pas de kayak ni de wet walk pour nous (la vidéo de Mathilde m’avait un peu refroidi je l’avoue), on a conduit jusqu’à Flamingo en […]

Laissez une réponse